Accueil

Septembre 2017

 

 

Bienvenue !
 
Voici une nouvelle fenêtre de poésie :
  
 

Tu arrives sur une côte inconnue

mais pourtant tu reconnais tout

ce que tes yeux voient

 

et tes oreilles distinguent un murmure bien connu

qui t’a toujours manqué

 

Tu sens sous tes pieds

la douceur du rêve

et les effluves emplissent tes sens

d’une odeur salée

 

La mer frappe en ton cœur

par ondes régulières

le battement de cœur de la mer

est ton propre battement ...

 

 
 

      A.S.Björnsdottir, poème traduit de l'islandais par Lucie Albertini

 

 

      Projet pour l'ensemble Yezh, saison 2018-2019